16 – LES CYCLES PRÉPONDÉRANTS SUR TERRE, QU’à “RÉVOLUTIONS” HUMAINES ?

ALLONS D’JONQUES !

D’JONCS, queues, comme je l’ai dit (dans un texte qui n’apparaît pas…, bizarre les blagues des blogs, les miens à éclipses, très genre B.D. !), j’ai découvert en aviation légère au Maroc en 69, à mes débuts pratiques en thermodynamique, que :

– LE CYCLE DE L’EAU LIÉ A L’ÉVAPORATION ARBORÉE DES FORÊTS EN PENTE, MOTEUR TRÈS PUISSANT est prépondérant sur TERRE, sur nos continents…. (cycles visibles sous forme de nuage lenticulaire coiffant en convergeant de condensation atmosphérique les sommets des volcans du de la péninsule de Kamtchatka , dans le documentaire : “Les ourses et les saumons”, dont est extraite la photo jointe)

Volcan convectif du Kamtchatcka à nuage lenticulaire
Kamtchatka – volcans boisés – convection et convergence (condensation

– D’où l’importance aéraulique et thermique de RETENIR l’EAU PARTOUT, de plus gardée et retenue PROPRE  (l’humus filtrant de même!) avec énormément d’ARBRES et de végétation la plus diversifiée en Terrasses horizontales à Talus arborés, style forêt-jardins d’Agroforesterie ! (v. wilkipedia)

CE QUI NOUS CONCERNE… ! Car on en est de plus en plus éloigné… de ces forêts vierges protectrices et nécessaires…, foisonnantes de toutes formes liées de vitalité cumulée que l’on ne trouvera jamais en ville !

Autant que les cycles au fond des océans, et plus encore…, puisque la VIE VÉGÉTALE , animale et humaine en dépendent directement !!!

Notre “vaillante civilisation” endurcie en son béton “protecteur” a énormé-aimant tendance à l’OUBLIER… !

D’ailleurs, les prévisions récentes laisserait entendre que les mégalopoles (grandissant à la folie) manqueraient d’eau propre et potable vers 2500 ! Un milliard d’humains pourrait être touché, disposant de moins de 100 litres par jour…! (source: Science et Vie N° 1125, de juin 2011)

Il y a donc des raisons évidentes de changer tous les paysages qui le permettent de manière progressive, douce, mais drastique, telle que proposé plus haut, tant qu’on a encore du pétrole pour faire fonctionner les engins de terrassement nécessaires (pour de petites surfaces de quelques hectares, une tracto-pelle sur chenilles suffit, tel que je l’ai vu se réaliser en 1976, en aménagement de buttes en programme paysagiste arboré à Gif (91190 – localité : Chevry).

Et surtout, de multiplier les épandages en rizières à talus arborés systématiquement partout, en contrebas de chaque ferme et maison isolée, afin que les rivières soient à nouveau claires et potables… (très loin d’être le cas, vus que chaque champs inondé de lisier, de fumier, rejette plein d’eaux chargées et noirâtre en contrebas des champs, qui vont directement aux fossé puis droit à la rivière !!!).

Et là que fait la Commission Européenne pour l’environnement ? Que décide l’ONU au niveau mondial ? Rien ! Ce rien finit par faire déborder les vases, la coupe mondiale est pleine de déchets “inoffensif, chacun dans son coin à les additionner, personne pour en faire suffisamment l’analyse large, régionale et apporter des solutions simples.

Je le fais ! ‘Benne-hiii-s’haies’… moite, car le méthane est 21 fois pire (au moins que le CO2 dans l’effet de serre, et bizarrement aucune ferme à le récupérer pour s’éviter chauffage et autres consommations d’électricité, de fuel coûteuses !

Un ingénieur ‘agro-nomme-meuuu’ que je questionnais, lui-même éleveur, “s’abaissant” d’une simple mou à me dire (sans oser me fixer dans les yeux…) qu’il attendait les subventions européennes ou étatiques pour réagir. Lesquelles ne viennent pas !

Encore et Z’en-core, l’on se ‘mort l’aqueux’ !

Honte à nos systèmes qui ne suivent “rien” et ne décident de “rien” ! la porcherie productiviste “prétendue obligée à suivre le pire” est pleine de porc à grosse bedaines qui s’enrichissent pour ne plus avoir à bouger du tout.

Puis, une fois riches à triches, gros à en éclater, toujours perchés plein de dédains sur leurs véhicules énormes, polluants en masse (ne suçant pas leur méthane en trop, pas séparé du compost qui pourrait ensuite être réintroduit en sillons en prairies…), ils s’étonnent de mourir jeunes, ou d’être si endettés que crus de se suicider (400 l’an dernier, dit-on!).

Preuve que la méthode de ce type d’agriculture et d’élevages intensifs, tout fait à la va-vite, à oeillères orientées vers les pires abusifs de la nature, est un fiasco total pour la qualité, l’équilibre microbien et hydrique de “nos” terres,,,.; jamais noyées pour filtrer l’eau ; supprimer les parasites de manière vraiment écologique ; et recharger nos nappes phréatiques…! Tous ces problèmes non résolus actuellement, sinon en proposant de faire des barrages de trop, fragiles aux séismes sur les bassins versant (comme en amont des affluents de la Sien, pour prétendre “réguler” les crues, alors qu’ils seront totalement insuffisants et que les responsables… le savent !

CHER-CHèRE l’ERRE-HEURES/HEURTS !

L’équilibre climatique totalement nécessaire de nos paysages, au niveaux local et mondial jamais réglé à fond !

La relance d’impôts sécheresses prétendus… “normaux” !   On nous roule et on aime ça ! On en redemande !

“ON” FAIT JUSTE SEMBLANT DE SURVEILLER DE “GÉRER”, MAIS JUSTE LE MINIMUM, en exigeant le maximum de fric à travers les prix EXORBITANTS…, totalement INJUSTIFIÉS…, de l’eau de l’électricité prétendus “EN MANQUE” !

Alors qu’une simple roue à godet de 3 m de diamètre et de 2m 50 de large peut fournir 50 kw avec un débit faible de 1m/s en n’importe quel vallon qui se situerait en aval d’une forêt-jardin à terrasses à talus arborés, strictement indispensables pour garder l’humus et faire éponges CLIMATIQUES et planétaires durables !!!

CHERCHEZ l’ERREUR… dans les RAVINES de forêts franc-chais-aises, complètement ÉRODÉES   vous LES Y TROUVEREZ…, de partout… ! LE monde citadin s’en contre fous, ferme les yeux !

Et le climat trinque, de l’Himalaya jusqu’au fin fond de l’Afrique…, le Mékong à sec en fournit la preuve (alors que dans mon enfance, il ne pouvait l’être en manque d’eau…, je l’ai vu de mes propres yeux en fin des années cinquante !)

Les arbres bi-centenaires abattus en masse…, mais avec guère autant d’humus que jadis (en profondeur respectable) pour qu’ils repoussent à la même vitesse… !

Alors qu’en Agroforesterie, l’INRA a prouvé par un test que de telles dispositions paysagistes au moins plus à plat, pouvait faire croître les arbres six fois plus vite !

Mais les forestiers et bûcherons s’en foutent…, puisque dans ma région malgré mes appels justifiés aux changements du genre, rien n’a été fait… depuis…, deux puits… Alors quand plus assez d’eau n’est stockée en suffisance en nos forêts (là où elle devrait être en grande abondance, en sources JAMAIS TARIES…), étonnons-nous des sécheresses à répétition !

La ravine forestière cache la sécheresse et la pauvreté des sols sensés être pleins d’humus. Ce n’est plus le cas : juste quelques cm, et seulement là où le sol n’est pas trop en pente (à moins de 1/2 cm par m d’après mes tests…, )

ERREUR d’OBSERVATION à LONG TERME ! DE TESTS VALABLES, de remise en cause de Soi…, ENCORE ET TOUJOURS !

Les humains sûrs de leur fait et de leurres fêtes, pullulent…, particulièrement en France !

Ailleurs, c’est souvent pire dès que des prétendues “religions” s’en mêlent, justifiant toutes les excuses à paresses fixes en bâtiments “sacrés” (qui ne créent rien de nouveau…), collés les uns aux autres en viles villes, comme partout plus au sud, côté ‘crée…-tiens’ autant que… ‘paille… rien’ !

!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!

Advertisements

About TerreVivantepourToujours / EarthAliveforEver

1945 - né à Paris (très malheureux de ne pas assez bouger et d'être loin de La Nature...) ; - sortie de corps vers 5 ans (revenu guéri par compassion pour moi-même...) ; -guérison intentionnelle "miraculeuse" d'une paralysie vers 15 ans (chute sur le dos) ; - illumination intérieure en 1987 (voulant plus de vérités larges, évolutives suite à stress énorme...), baignée de sagesse immense doublée de guérison ; - autre guérison magnétique intestinale en 2003 (sous canicule en France), voulant redresser de l'humus en forêt avec amour pour se rafraîchir et s'apaiser, les mains plongées dans la terre, puis reportées avec succès aux intestins, enfin CALME... - deux lévitations courtes (dont une demandée comme preuve, en retraite en Corrèze, avec une vison de visages de christ sages superposés sur une icone dans la chapelle, me prouvant que la finalité était d'être tous SAGES et PAISIBLES, confiants en nos dires anticipés littéraux sur nos vies actuelles). Cimentier un temps dans les excès de poussière brûlante... - Baroudeur des climats extrêmes et inventeur malgré lui de solutions climatiques et paysagistes durables, qui tiennent la route (dont par une expérience paysagiste de 25 ans de 74 à 99 ) - coopération technique au Maroc, puis chantier de cimenterie ; - design cimentier (au lieu d'avoir refait des cimes entières) ; - know-how scientifique et technique / informatique de process ; - channeling intérieur pour soi à partir de 89, avec guidance découverte fine et précise depuis ! E-mail pour échanges innovants éventuels (anglais et autres >>>Google translate) : ribu.ribu@free.fr
This entry was posted in Uncategorized and tagged , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s