CENTRALE ELECTRIQUE à AIR COMPRIMÉ RÉGULATRICE DE CAPTAGE SOLAIRE DIURNE simple et autonome !

La variation de captation nuit/jour des stations/centrales à capteurs solaires posait jusqu’ici problème au niveau des variations et stockage de l’énergie produite.

Il y a cependant un moyen simple de stockage qui consisterait à faire des maisons flottantes (ou immeubles et entreprises) dont les caissons inférieurs des fondations soient creux, alvéolés (stabilité par répartition d’air suffisant en chaque compartiment concentrique ouvert vers le bas (étanches pour leurs parois – les cimentiers et génie-civil savent faire en béton armé) remplis d’air comprimé, lesté au centre bas, et…: suffisamment profond pour permettre une variation de stockage d’air comprimé en plus du jour vers la nuit !

Le matin, le niveau de la maison (ou de l’immeuble) flottant serait presque au ras de l’eau. Par contre, durant la journée, la quantité d’air comprimé augmenterait sous fondations suivant l’apport solaire (et la variation des besoins de consommation). La maison flottante serait ainsi progressivement surélevée grâce à deux moto-pompes à air comprimé (une de secours ou les deux en alternance) alimentées par les capteurs solaires.

Le soir, au pic de consommation d’énergie, les besoins en électricité seraient apportés par le système de pompes, le moteur travaillant à l’inverse, en générateur !

De cette façon, si tout le toit de la maison était presque entièrement couvert de capteurs solaires, il y aurait un surplus conséquent d’énergie propre disponible de façon très souple.

Les maisons, immeubles et industries avec bâtiments flottants n’auraient pratiquement plus besoin d’énergie extérieure, si par ailleurs le bio-gaz des végétaux et déchets d’eaux-usées et alimentaires étaient utilisés pour faire le complément énergétique sous forme de biogaz méthane (cuisson des aliments) !!! Ou durant les périodes de grand froid et de mauvais temps…

(v. http//greenjillaroo.worpdpress.com. sous-titre FR résumé…., aménagement urbains du futur)

Cette proposition technique renchérit un peu le coût initial des maisons flottantes (sur cuvelage étanche si pas sur un lac ou en mer), mais rend sa dépendance à des énergies coûteuses fossiles ou autres dangereuses et polluantes comme le nucléaire), complètement caduques ; et à l’heure qu’il est, ce surcoût serait certainement amorti en quelques années, cinq tout au plus ! Pour plein de pays sans réserves fossiles, cette solution paraît immédiatement la seule capable d’apporter une solution techniquement autarcique, autonome, simple et durable au problème de stockage des énergies renouvelables cycliques (y compris des marées…, avec les hydroliennes).

Adieu le problème mondial d’excès de CO2 et de méthane !

SUR CE PRINCIPE EST-IL POSSIBLE DE RECONSIDÉRER LES DÉSERTS “VIDES” ?

La réponse est ouiiii !!!

Le blog http://greenjillaroo.wordpress.com donne la solution climatopaysagiste… Reste à creuser les dépressions des déserts pour aller jusqu’à la couche d’argile (étanche), en espérant ne pas tomber sur du calcaire (ou sinon de faire une cimenterie  qui résoudra le problème en voie sèche si solaire ?) et d’y établir des damiers de pyramides vertes séparées par des canaux alimentés par les bassins versants rendus très arborés.

Nos dépressions des déserts gagneraient à être remplies d’eau, ce qui serait faisable si rendues entourées de végétations retenues en terrasses bordées de talus arborés ! C’est d’un gain d’absorption de chaluer de 35 fois le pouvoir d’absorption de l’air sec ! L’eau évaporée des arbres prédomine en son efficacité continentale d’équilibre atmosphérique sur Terre ! Qui l’ignore ?

Allez consulter une encyclopédie des science et des techniques en bibliothèque ou en université, et vous aurez cette évidence sous les yeux ! Notre jeunesse à venir ne tolérera plus aucun désert…!

Comme les génération à venir ne toléreront plus aucune tricherie des finances mondiales du genre de déficits et dettes construites de toutes pièces pour abuser l’humanité entière et de la rendre esclave, mise sous la coupe infâme des abus financiers de groupes de pressions industriels ou autres, complètement inadmissibles :

http://www.youtube.com/watch?v=umY0EEhHFAo&feature=player_embedded

On peut faire nettement mieux que l’actuel et bien plus rapidement que prévu ! En pensant tous qu’on le fera, cela se matérialisera !  A condition de ne plus en douter ! Comme le souhaite des groupements d’alerte sur Terre : Sirius. Vénus (et d’autres) à la pointe de la technique éthique d’avant garde… CHANGEONS, mais CHANGEONS VRAIMENT !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s