L’INDUSTRIE DU LIÈGE NATUREL à LA PLACE DU TEXTILE SYNTHÉTIQUE POLLUANT ?

Le PORTUGAL montre BRILLAMMENT LA VOIE !

Ce pays a trouvé un débouché remarquable au liège avec la fabrication de sac et de tissus étanches pour des parapluies… (indispensables là-bas ?).

Le beau reportage correspondant sur “Le Blogueur” d’Arte (2ème semaine de juillet 2012) s’est évaporé sur le site. Si vous l’avez copié en vidéo, merci de me le communiquer

Ce qui peut-être étendu aux fabrications de linges, de slips, de chemises finalement jetables (le produit de base pas cher et totalement écologique), si on en faisait une INDUSTRIE MONDIALE en cultivant les chênes lièges… sur tous nos déserts grandissants !

D’une pierre deux coups puisque ces arbres résistent très bien à la sécheresse et au feu, servant même avantageusement de coupe-feu entre les forêts à risque que sont celles de pin et d’eucalyptus !

(v. http://greenjillaroo.wordpress.com en trois langues pour LA solution climato-paysagiste prouvée !)

Que tous nos jeunes du sud, du Maghreb et du moyen-Orient (élargi et prétendu sans emploi) courent à l’automne vers des forêts de chênes liège pour en ramasser les glands, et d’en faire commerce en forêts exploitables grandissant chez eux. Plus que de dattes et épices qui finissent par engrosser les mêmes, ne voulant plus sortir de leurs souks  à “vie”, café à boire ou khat à mâcher pour prétendre se faire bouger de l’intérieur… Leurs femmes voilées à force de les subir au lit…, et leurs enfants en trop  à jouer les contrebandiers qui se bougeraient bien dans le détroit d’Or-mue-US’SS !

La planète comprend de plus en plus que c’est le souk parmi les immobiles à vies, parlant de traditions bloquées qui ne donnent rien !

CHANGE JONQUES ! Et pas qu’à épuiser les réserves de poissons en mer comme face à l’Afrique et autour du sultanat d’Oman, horriblement désertique de l’intérieur…, délaissé comme tous ces pays à déserts, arides, qui ne jurent que par des commerces sales faisant plein de produits jetés partout, avec comme rapide conséquence des pollutions graves, irréversibles de la planète et des nappes phréatiques à terme !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s