MOTEUR à EAU et ENERGIE LIBRE – passer du symbole “COEUR” à celui YIN – YANG”

‘POSE-TUE-l’HÂTE’ de BASE : En considérant un vortex liquide, une turbine en rotation, l’inertie du système est maximum, auto-entretenue avec très peu de pertes, tout comme l’est un système stellaire, une galaxie dans le dit “vide” interstellaire (il faut savoir que Nikolas Tesla avait démontré que ce “vide” n’était absolument pas vide, mais bourré d’énergie…, l’ayant prouvé avec sa Pierce Harrow de 80 cv électrique avançant indéfiniment à 145 km/h dès 1931, qui fonctionnait juste avec une série de lampes… à “vide” en résonance, et une antenne captatrice d’une fréquence ambiante, multiple de la fréquence de Shumann).

PRINCIPE DE “l’énergie libre” UTILISÉE en FORME DE CŒUR :

Imaginons un coeur à plat, réservoir d’eau d’une épaisseur de 1 dm et de 6 m2 de surface totale (on peut aussi le faire de 2 dm d’épaisseur et de surface moitié. Dans chacune des parties arrondies sont placées des turbines de 1 m2 (chacune contenant alors 100 kg d’eau) fonctionnant à la main (en inertie rotationnelle facile à maintenir une fois lancée).

La partie pointue du coeur est remplie d’eau totalement et contient de part et d’autre deux séries d’aubes à faible courbure d’entrée (rayon de moins de 0.5 m)

Dans l’interstice des deux arrondis du coeur  l’eau est projetée vers la pointe par celle-ci, puis est obligée de passer dans les aubes excentrées de la pointe du coeur. Ces aubes sont là pour amplifier la force centrifuge résiduelle, excentrée et de permettre l’avancement de l’engin.

Cet avancement sera modulé en direction par la vitesse différentielle des deux turbines, ou sinon l’une même arrêtée pour une rotation quasiment sur place.

D’après mes calculs (‘somme-erre’…) les 4 m^2 restant soit 400 kg d’eau, peuvent être engagés dans ces auges à une vitesse de 3 m/sec, correspondant presque à 1 tour des deux turbines…!

Dès lors, la force centrifuge dans ces aubes excentrées répondra à la formule F = m V^2/ r. Vous en déduirez que la force d’avancement approchera ou dépassera les deux tonnes de poussée (suivant le nombre de pales, leur position, leur incurvation)  !

Ce qui peut faire avancer tout aussi bien des bateaux (peu de pertes de frottement), des voitures et des avions, surtout si le tout est conçu en bois lamellé collé et recouvert de vernis marine (le tout dégradable en pleine nature). Alors, l’ensemble moteur ne dépassera pas 500 kg !

PASSONS DE LA DYNAMIQUE rectiligne EN FORME DE “COEUR” (que vous coupez en deux en les inversant) à LA SYMÉTRIE “YIN / YANG” tournant en rotation couplée :

Dans les “larmes” YIN et YANG du symbole circulaire bien connu en Asie, vous pouvez y voir deux cavités creuses pleines d’eau que vous faites tourner autour de l’axe central du disque contenant ces symboles parlants, les pointes des larmes vers le centre…

Du fait de l’excentricité des parties sphériques des larmes (avec axes centraux figurés par les deux petits cercles), l’eau tournera plus vite côté extérieur et périphérique que du côté près de l’axe de rotation dans ces parties presque cylindriques.

De ce fait, l’eau épousant la courbe extérieure de chaque cavité “larme” (peu importe la couleur blanche ou noire du symbole a moins de mettre du lait de Yack assoiffé de Monde-go-lit dans l’une et du noir de charbon dans l’autre, ce qui plairait aux chinois adorant leurs mines de chars-bronze…) sera projeté vers la forme incurvée et excentrée en forme de coin de la “larme”, ce qui entraînera cette machine tournante en une auto-rotation accrue, un quasi mouvement perpétuel accéléré…!§!

Une variante peut être de mettre deux petites turbines bipales centrifuges sur les axes verticaux figurés par les deux petits cercles du symbole, une transmission supérieure par engrenages actionnant alors ces turbines à la vitesse optimale recherchée.

Restera à calculer le “couple” engendré (lui blanc au regard noir, Christ à l’esprit éclair…, l’autre brune ambrée avec l’œil clerc lorgnant sur ses poches latérales en craignant celle ventre-aïe-ll), non pardon… le couple F x m (pas seule-luit femen) en mètres x Newton… (noeuds cons-fondres honte passe !).

Mains-tenant, vous pouvez me sueur-no-mets le père Pête-huuu-ailes ‘Jeux-aqueux Tests-Servent’ cloué sur SAS croix…!§§§tTt!

Mais si vous voulez une énergie propre en rotation centrifuge encore plus efficace, allez à la page suivante, qui va boules-verse-s’haie le “monte dentier” et le monde “EN-t’y-est” :

https://safeearthsolutions.wordpress.com/lenigme-de-lenergie-libre-ou-dite-surnumeraire/

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s