SECOUPE VOLANTE / OVNI / UFO de TYPE “ADAMSKI”, une explication possible ?

Le livre rempli de photo d’ovni ” Le dossier secret des O.V.N.I.” éditions De Vecchi – 1978 montre des photos rapprochées d’ovnis prises par Adamsky au téléscope.

Dont trois photos détaillées du dessous d’engin en forme de cloche avec trois boules blanches dont s’échappe latéralement du plasma.

J’ai eu l’idée, en les détaillant par rapport à trois orifices situé en correspondance d’emplacement sur  le dessus convexe de l’engin, que s’ils communiquait entre eux (orifices du dessus et boules du dessous), qu’il pouvait y avoir un fort rapport de surfaces d’entrée et de sortie, expliquant la vitesse différentielle importante des gaz, ralentis au dessous par l’orifice périphérique des boules en sortie “S”, nettement plus grand que celui situé à la verticale au dessus de l’engin “s” : rapport qui provoquerait un échauffement conséquent suivant l’équation V/s = S/v= Cte (v en m/s, S en m2). Ce qui expliquerait la formation de plasma chaud au dessous et la sustentation de l’engin  !Sur la photo du haut, l’on voit le plasma sortir de la périphérie des boules ; qui  correspond à  l’ouverture périphérique annulaire des trois boules blanches du dessous (photo du bas à gauche) ; pour l’entrée du dessus, l’on remarque au droit de ces boules blanche un orifice circulaire étroit qui paraît être juste au dessus et dans l’axe d’une des boules blanches du dessous.

En examinant bien, sur la photo en bas à gauche, le dessus d’une boule blanche, l’on voit qu’elle est soutenue par une coupelle probablement située en bout d’un balancier à trois bras (deux bras pour les deux autres boules) qui oscille autour de l’engin pour faire un mouvement de va et vient verticale des boules blanches…!

Il m’est donc venu il y a des années l’analyse suivante : ces boules blanches “Bb”, en montant et descendant l’une après l’autre, produisent une dépression qui favorise la succion d’air dépressionnaire “D” au dessus de l’engin (section “s” réduite). Lequel air est ressorti sous forme de plasma chaud “P+” en partie basse (section “S”) et crée une sustentation annulaire oscillante stable.

Cette sustentation thermique serait indépendante du système de propulsion spatiale à grande vitesse produit la par rotation rapide du chapeau supérieur “Cs” de l’Ovni, dont j’ignore le mode de fonctionnement…

Advertisements