03- LA SURPOPULATION “FATALE” NATURELLEMENT VAINCUE !!!

MÉTHODE CONTRACEPTIVE NATURELLE DÉMONTRÉE PAR LES… PRIMATES BONOBOS, nos “supérieurs”… en muscle, agilité, conciliation collective…, sans risque pour le VIVANT !

Les primates bonobos mettent au monde un bébé… tous les six ans, même à forniquer comme des folles aux bords du fleuve… ‘Cons-GO’ !(*!*)!

Cela sans danger pour l’environnement !

QUI SUIT CELA… côté écologie, démographie ou sociologie HUMAINES, “attentives” à tout ?

Qui dit arriver mieux…, côté humain, pour faire baisser la dramatique surpopulation actuelle ?

Ce défi apparemment “insoluble” est surmontable si tout ONG, tout organisme s’occupant de l’éducation des femmes, de la jeunesse féminine s’implique pour démontrer aux jeunes filles pubères pouvoir se tirer le lait des seins (après allaitement de leur premier enfant “non désiré”) afin de rester provisoirement stérile, d’utiliser une faculté naturelle de contraception du corps humain.

Pour la fille pubère, l’affirmation de rester stérile et de ne pas rencontrer d’idiot qui lui mette la main dessus est aussi une façon d’utiliser ‘net-te-ment’ mieux son JE SUIS QUI JE CHOISIS D’ÊTRE !

Et, si elle est très sportive, la dite jeune pubère, elle s’évitera d’être trop vite enceinte. Pratiquer très régulièrement le footing avec une bande de copines est une solution de plus pour s’éviter un gosse de trop et un fumeur alcoolique à ses basques (en affirmant l’éviter, car il sera fait selon leur foi d’être) – mieux qu’à une de mes copine dont la mère lui avait décrit tous les drames possibles à vivre en tant que femme, et qu’elle a crus, puis qu’elle s’est impeccablement retournés tels, au pire…!

En effet, le fait de courir beaucoup rend la fille stérile ! Mais gaffe à ne plus s’arrêter et à ne pas trop aller fricoter en boites de nuits, où les ‘hommes’ et autres filles font semblant de se bouger ; mais pas assez à respirer à fond et dire mieux leur corps plus utiles en pleine nature ; à arrêter de se croire “dépendants” d’une foule de trucs extérieurs  à dépendances “fortes” des viles villes.

Là, j’ai le triste exemple d’une nièce, qui a attrapé en boîte une maladie vénérienne (à attendre trop des hommes, jouant les filles ‘nues-n’ruches’ pleine de bibelots et de bijoux) ; puis qui s’est jetée par la fenêtre dès qu’il lui fallait entamer des études plus sérieuses (que de faire ‘Scie-en-ce Pot’ss’), juste avant de partir pour ‘Cingle-aaah-poors’ en une ‘unis-vers-citées/’site-pay’ excessivement chère…! Tout ce qui ne vient pas assez facile, n’insistez pas si cela ne se combine pas divinement bien, et de manière vraie et douce. Dieu/dits-eus en soi veut vous dévoiler les potentiels les plus favorables. Mais c’est à chacun de dire que tout vient de manière sûre et claire : “Où toute anxiété est révolu !”

La marque de fabrique de l’orientation universelle serait Vérités, beauté, bonté ! Comme la Terre serait un monde évolutionnaire ayant à aller vers plus de Lumière et de vie, à chacun(e) d’y aspirer, plus responsable de ses retours créatifs, avec ce qu’il ne veut pas voir débordant de difficultés et de limites  (tel que l’extérieur le lui présente “obligées”).

Les médias jouent leur jeu (de tout présenter compliqué, ardu, mais la réalité a de multiples potentiels autres à faire valoir…! Aussi les méthodes actuelles ne seront certainement pas du tout celles de demain, y compris côté financier, échange, travail, consommation, mode de transport… A quiconque de dire constamment tendre vers une perfection optimale la plus souple et plaisante, sans développer tant de tics et de TOC derrière, statiques en viles villes, à attendre tout des autres, de l’extérieurs de prétendus “sauveurs” et de “pouvoirs” qui en abusent vite (la nature plus qu’à prés tendus à perte de vue, au pire, plus personne en son petit coin de campagne  retenue et très arborée) !

Oui, le monde a à apprendre à se gérer soi-même de l’esprit d’abord, en jouant la carte du discernement, et de la souveraineté de soi, d’être !

Tout comme Jésus l’avait démontré possible, face à trop d’enfants faits à la va vite de Mère Marie !

Nous ne sommes pas sur Terre pour faire juste celles trop muselées en famille trop nombreuse, à se gaver de ‘look-home’ (hume… ouuu-meuuu ?) et finir avec des maris jouant les “SAS”.

Nous ne sommes pas là sur Terre pour jouer du sexe comme des malades, mais pour progresser en terme de gestion planétaire de soi, de l’évolution des races, des consciences, dans la plus grande compassion d’autrui…! Cons-passent-scions…, OUT !

Jouer “la truie” toujours enceinte n’est jamais profitable ! Ma belle-mère qui fit 11 enfants vous le crierait haut et fort en l’oreille si vous le permettiez ! Tant qu’on n’est pas des demi-dieux comme Adam et Ève, cela n’en vaut pas la peine !

Allez consulter l’histoire de la Terre depuis cette époque de leur venue quasiment avortée comme brillants généticiens célestes, sur http://www.urantia.org/fr …, et vous serez édifiés sur la prétention ratée de faire peuplades  actuelles parfaitement réussies. Hitler doit s’en retourner dans son ‘m’hausse-olé’ céleste !

Fréquemment, à n’y prendre garde, on risque de passer à côté de l’élan optimal des mondes tels que voulus par Dieu ! Semble-t-il (‘sang bleu t’île’ ?). Reste à l’assumer, les ‘ass’ qui se prennent pour des “As indispensables” au lit ! La finalité d’être n’a jamais été de jouer les “rois” du sexe et de rempiler à vie en mariages de trop, à attitudes dépendantes des jeux les plus puérils !

Jésus, imprégné de l’esprit du créateur de cet Univers, voulait montrer au monde qu’une sagesse guidé à partir du père éternel sert ; et que la dualité n’est pas le “bien” et le “mal”, mais la différence entre ce qui relève de l’éternité et l’infinité (incompréhensible à bien des égards pour l’esprit humain “mortel”, à l’expérience partielle, provisoire, comparé à l’éternité de parcours de son âme, opposable aux expériences de finalités temporelles qui apportent toujours plus de diversités à  l’évolution universelle d’ensemble).

Les accouplements et conceptions devraient uniquement se faire sur des critères génétiques et biologiques parfaitement appareillés pour faciliter l’évolution des races humaines vers mieux encore… Ce n’est même pas une science reconnue utile et développée avec assurance sur Terre ! Étonnant non…, alors qu’on sait presque tout de l’ADN !

Étonnant nonnes…, quand les dites “religions” s’enrichissent en quêtes insondables, tout en interdisant la contraceptions aux fidèles pour en avoir plus “à genoux”, et qu’elles investissent temporellement derrière “en toute discrétion occulte” dans la pierre à Rome pour faire hôtelleries de luxe sans payer d’impôt, de taxe d’habitation !!!

Haies cons laisses’ faire (dirait un ‘to-loose-huns’) !

Etonnant non-eee, quand les budgets sociaux (“sécurité” sociale) partent à la dérive, en inflation folle avec ruine annoncée et garantie des états, déjà de la France puis de l’Europe, plus que des frêles et mal foutus, des stressés et mal-à-se-dire à “gérer” !

Redressons-nous tous en tant que JE SUIS ce que JE CHOISIS LE PLUS SAGEMENT D’ÊTRE, tout attendu fonctionnant à la perfection, les meilleurs potentiels arrivant à soi les portes ouvertes à la volée, sinon, résistant devant soi !

Si on est debout par rapport aux primates soucieux de leur survie, c’est pour faire mieux qu’eux, pas pire !

Les mensonges sont là, quand l’Etat prône toujours plus de natalité sans que des débouchés naturels soient possibles autres que de servir le racket mal organisé et injuste des états qui ne sont démocraties que de nom pour trop d’entre eux ! Quel politique aura le courage de dire La Vérité ? Et de favoriser cette quête mondiale sans plus aucune dérive technocratique ou  ‘peau-pue-l’erre’ nationaliste illusoire derrière à marche rigide, au pas ?

Sommes-nous faits pour finir robots ou automates ? Non ! Tout le contraire. Que chacun se veuille en harmonie synchrone d’ensemble,  sûre et viable, de l’intérieur. Ouiii, de cette façon calme, le monde actuel pourra enfin évoluer vers la bonté et la beauté, la lumière et la vie ! Sans les précipitations désordonnées actuelles qui voudraient répéter tous les voies les plus stupides sans en envisager de meilleures, plus  autonomes et réparties, comme pour l’énergie en soi et autour.

Si chacun(e) accepte de se dire ses énergies de l’aura pleinement nettoyées et facilement changées, c’est par des chaleurs localisées et douces qu’il/elle le vivra. Comprenant enfin que la nature répond toujours à nos intentions créatrices. Qu’il ne faut donc jamais arrêter de chercher à tout dire venir perfection sans limite, même s’il n’y a aucune perspective finale à cette progression d’être, infinie. –

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s